Créer mon blog M'identifier

bras ballant, gros bras, pourquoi ? et quelle solution ?

Le 4 juillet 2017, 12:44 dans Beauté 0

Nombre de personnes et surtout des femmes sont gênées et complexées par leurs bras. Elles n'osent pas porter des manches courtes même en été, le débardeur est auto censurée.

Pourquoi ?

Le « bras ballant », le « gros bras », qu'il soit présent dans le cadre d'une obésité ou en dehors de tout excès de poids, peut exister dès l'adolescence, et devenir une source d'inconfort au minimum, un complexe parfois, et un mal être permanent pour certains.

Ne pas pouvoir aller à la piscine et à la plage, ne pas s'habiller confortablement durant les fortes chaleurs, être obligé de se couvrir les bras en permanence, est un véritable handicap physique, fonctionnel et vestimentaire, et dans des cas extrême peut devenir une source d'exclusion.

 

Solution rapide et efficace

Notre agence Medespoir France organise un séjour esthétique tout compris pour un lifting des bras en Tunisie à prix pas cher . 

Se préparer pour une chirurgie de l’obésité

Le 22 juin 2017, 12:45 dans Beauté 0

Lors de la préparation pour une chirurgie de perte de poids, vous devez être en mesure de prendre un engagement à vie à des changements majeurs dans votre alimentation et mode de vie.

Informez toujours votre chirurgien bariatrique ce que les médicaments, les vitamines, les herbes et autres suppléments que vous prenez. Vous pouvez être invité à cesser de les prendre avant votre chirurgie de sleeve gastrectomie.

Essayez de démarrer sur un mode de vie sain dans les semaines précédant votre opération. Ceci est pour vous habituer à un changement de mode de vie et peut entraîner une perte de poids supérieure après votre chirurgie de l’obésité.

Assurez-vous que vous avez un approvisionnement de boissons, les soupes et les purées pour quand vous sortez de l’hôpital.

Assurez-vous que vous avez tous les médicaments dont vous aurez besoin après la chirurgie sous une forme liquide si nécessaire.

Conseils post-opératoires

Vous serez probablement déchargé et capable de rentrer à la maison 2 à 3 jours après la chirurgie. Vous devriez être capable de boire des liquides clairs le jour après la chirurgie, et serez alors sur l’alimentation liquide que pour une période de temps après la chirurgie. Votre diététicien recommandera un régime strict pour vous.

Finalement, votre petite poche gastrique remplira rapidement et vous devriez vous sentir rassasier après avoir mangé une très petite quantité de nourriture.

Lorsque vous rentrez chez vous, vous serez probablement donné des analgésiques. Pour les premiers jours après la chirurgie, vous devrez reposer.

 

Vous devrez éviter de mettre toute la pression sur votre plaie opératoire qui signifie que même la plus petite tâche sera trop. Assurez -vous que vous avez quelqu’un qui peut vous aider à la maison pour aider à faire des choses pour vous.

Infos réduction mammaire

Le 7 juin 2017, 12:25 dans Beauté 0

La réduction mammaire améliore significativement la vie des femmes à trop forte poitrine. 

L’opération de réduction mammaire (hypertrophie mammaire) réduit notamment les douleurs dans le dos, le cou et les épaules. En France, la réduction mammaire est prise en charge par la sécurité sociale si elle se fait suite à un avis médical. 

 

PRINCIPE D’INTERVENTION

 

La réduction mammaire (hypertrophie mammaire) vise à réduire le volume des seins disproportionnés par rapport à la morphologie de la patiente et dont le poids a une incidence principalement sur la colonne vertébrale (douleurs dorsales, cervicales, attitude voûtée pour réduire l’importance de la poitrine, douleurs musculaires…). 

L’objectif est de remonter l'aréole et le mamelon ainsi que d’enlever l’excédant de glande, de graisse et de peau afin d’obtenir un volume et une forme harmonieuse. 

Un remodelage de la glande et une correction au niveau de l’aréole et du mamelon permettent d’obtenir une harmonie du galbe du sein. 

Deux types de cicatrices sont possibles lors d’une réduction mammaire (hypertrophie mammaire) : 


- En général, il faut faire une incision en forme de T inversé c’est-à-dire une incision autour de l’aréole et une incision verticale et une dernière dans le sillon sous le sein (la cicatrice a alors la forme d’une ancre marine). 
- Dans certains cas une incision autour de l’aréole et une verticale dans la partie inférieure du sein est suffisante. 
- Un bilan préopératoire est nécessaire avant l’intervention et une mammographie, et /ou échographie mammaire est souvent nécessaire. 
- Une anesthésie générale classique est le plus souvent pratiquée. 
- Il faut voir le médecin anesthésiste au plus tard 48 heures avant l’intervention. 

 Une journée (ou deux) d’hospitalisation est généralement suffisante. 


L’intervention proprement dite 

L'intervention peut durer d’une à deux heures en fonction de la nécessité d'un geste complémentaire associé. Il est d’usage, afin que le sang ou les secrétions qui peuvent se collecter soient éliminés, qu’un drain (redon) soit le plus souvent laissé en place dans chaque sein jusqu'au lendemain de l'intervention. Les fils seront retirés deux à trois semaines après l’opération.

 

Les suites opératoires d'une reduction mammaire

 

Ce type d’intervention est généralement peu douloureux.
Après 24 à 48 heures, le premier pansement est retiré et remplacé par un soutien-gorge assurant une bonne contention (type soutien-gorge utilisé pour le sport).

- Les ecchymoses s’estomperont dans un délai de une à deux semaines.
- Il peut être ressenti un engourdissement des mamelons pendant quelques mois.
- Il convient d'envisager une convalescence d'une semaine et il est déconseillé de pratiquer des activités sportives avant la cicatrisation totale, soit environ un mois après l’intervention.

 

Le résultat :

 

Le résultat est appréciable rapidement, le galbe du sein reste naturel et sensible aux variations hormonales et le résultat définitif ne pourra l’être qu’après un délai de deux à trois mois. Ce temps est nécessaire à l'assouplissement des seins. L’aspect du sein pourra évoluer dans le temps en fonction des modifications hormonales et des variations de poids. 

Voir la suite ≫